mercredi 31 mai 2017

Ma PAL du mois de Juin 2017

C'est parti pour ma PAL du mois de Juin !

Durant le mois d'avril, j'ai lu 6 livres, sur 7 prévu initialement. Ma PAL d'avril a cependant été plus ou moins respecté car j'ai reçu plusieurs services presses, que j'ai du intégrer à mes lectures du mois.

Ce mois ci, je prévois de lire 7 livres, les voici ! 

🔼🔽🔼🔽🔼


J'ai tout juste commencé "Destiny" de Cecelia Ahern, que je compte donc finir en ce début du mois de juin (SP)

Résumé : "Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.


Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.


Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.


Pour qui a menti : la langue.

Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.

Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.



Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.


Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?"





🔼🔽🔼🔽🔼








Cette fois ci sera la bonne, je compte enfin poursuivre cette saga que j'aime tant avec le tome 3 de la saga l'épouvanteur "Le secret de l'épouvanteur" de Joseph Delaney



Résumé : "Attention, histoire à ne pas lire la nuit..."


🔼🔽🔼🔽🔼


Je compte enchaîner avec "La bibliothèque des citrons" de Jo Cotterill (SP)

Résumé : "Calypso est une jeune fille solitaire. Depuis la mort de sa mère, son père est absorbé par l'écriture de l'œuvre de sa vie, une grande histoire des citrons, et elle se réfugie dans la lecture des nombreux livres de sa bibliothèque...
Mais quand Calypso rencontre Mae, une nouvelle de sa classe, sa vie bascule dans l'inconnu ! L'orpheline fait l'expérience de l'amitié, des délices de l'écriture, et aussi d'une famille joyeusement chaotique où l'on aime bien se disputer. Plus heureuse qu'elle ne l'a été depuis longtemps, Calypso découvre alors un étonnant secret sur son père, et les événements se précipitent. 



Une histoire pleine d'espoir, sur une famille perdue dans les livres qui va retrouver sa joie de vivre grâce à la magie de l'entraide et de l'amitié."



🔼🔽🔼🔽🔼


Enfin je vais commencer cette saga, avec le premier tome de la quête d'Ewilan "D'un monde à l'autre" de Pierre Bottero ♥

Résumé : "Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eut pas le temps de crier... Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d'arbres immenses. Te voici donc, Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable..."

🔼🔽🔼🔽🔼


Je souhaite également me lancer dans cette saga, avec ce premier tome "Un palais d'épines et de roses" de Sarah J. Maas

Résumé : "En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?


A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix."


🔼🔽🔼🔽🔼


Dernier SP du mois, je suis impatiente de découvrir "Before I fall" de Lauren Oliver (SP)

Résumé : "Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ?" Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?"

🔼🔽🔼🔽🔼


Et enfin, ce livre fait parti de mes récentes acquisitions mais son côté frais et sa couverture me tentent énormément, je lirai donc "Le bonheur côté Pile" de Séré Prince Halverson

Résumé : "Ella est mariée à Joe, déjà père de deux enfants. A la mort de celui-ci, deux mauvaises surprises attendent la jeune femme : la trattoria familiale est en faillite, et la mère biologique des enfants resurgit.




Pour Ella, hors de question de laisser "ses petits" à celle qui les a abandonnés. Mais pour revendiquer leur garde, un autre combat l'attend : sauver son unique source de revenus, cette épicerie italienne qui, depuis des générations, fait la fierté de la famille de Joe. Sa solution : révolutionner les traditions... et pour commencer, tout réinventer !




Réussira-t-elle son pari ? Saura-t-elle prouver que la vie, même côté pile, peut encore être belle ?"



🔼🔽🔼🔽🔼

Voilà donc les 7 livres que j'espère découvrir ce mois ci ! Comme d'habitude, n'hésitez pas à me dire si vous en avez lu certains d'entre eux, où si certains vous font envie. Quels livres souhaitez vous lire durant le mois de juin ?
En attendant le prochain article, je vous souhaite de très belles lectures ensoleillées ♥ 

mardi 30 mai 2017

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers - Benjamin Alire Saenz

"Je me suis dit que les poèmes étaient comme les gens. On en comprend certains immédiatement, d'autres jamais."


Auteur : Benjamin Alire Saenz
Édition : PKJ
Genre : Contemporain Jeunesse
Sortie : 2015
Nombre de pages : 359


Synopsis : "Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers."





Ma lecture : 


Depuis le temps que je vois passer ce livre sur la blogosphère, j'ai eu envie à mon tours de le découvrir. Cela faisait pourtant un moment qu'il était dans ma PAL, mais j'avoue que j'avais peur d'être déçue et d'avoir beaucoup trop d'attente vis à vis de cette histoire. Je l'ai finalement dévoré, c'est un petit coup de Cœur ♥

Dans cette histoire, nous allons donc suivre Ari, éternel garçon solitaire, en colère contre le monde entier et contre lui même également, en recherche d'identité. Ce garçon va donc faire un jour la rencontre de Dante, qui est l'exacte opposé de lui : Curieux, extraverti, et qui aime la vie par dessus tout. Ces deux garçons que tout oppose vont se lier d'amitié et découvrir ensemble, les secrets de l'univers.

Il me semble indispensable avant de commencer ma chronique de parler de cette couverture. L'objet livre est absolument superbe, et fait incontestablement parti des plus jolis ouvrages de ma bibliothèque. Le travail effectué par la maison d’édition est dingue, avec l’écriture et les symboles en reliefs.

La plume de l'auteur m'a immédiatement conquise. Elle est pourtant très simple puisqu'il s'agit tout de même d'un livre jeunesse. Les phrases sont courtes, les chapitres également, mais le style est tellement poétique, avec de superbes citations, que je me suis laissé totalement embarquée dans l'histoire. Je crois d'ailleurs qu'au delà de l'histoire, c'est grâce à la plume tellement percutante de l'auteur que je dois mon petit coup de cœur. (Admirez la rime Ahah !). J'ai d'ailleurs eu beaucoup de difficultés à sélectionner une jolie citation à inscrire en haut de cette chronique, tant ce bouquin en est rempli.

Passons au personnages de l'histoire et Oh mon dieu, je les ai absolument adoré ! Ari et Dante sont parfois touchant, énervant, incompréhensibles, impulsifs, adorables, ils sont parfaitement imparfaits, ce qui les rends très humains finalement. Il y a cette part sombre dans l'histoire, Ari est loin d'avoir une vie parfaite et il est impossible de ne pas l'aimer. Et puis une amitié incroyable va naître entre ces deux garçons, le genre d'amitié où tu n'est entier qu'en présence de l'autre.

Plutôt sceptique au début du livre, j'ai finalement réellement adoré l'intrigue de ce roman. En réalité j'avais peur de m'ennuyer en suivant une simple histoire d'amitié entre deux adolescents. J'avais peur de ne pas me sentir concerné, ou tout simplement de ne pas accrocher plus que ça.

Vous comprendrez donc finalement que ce roman a été une excellente découverte et une superbe lecture. Ce livre est une petite merveille, où on y découvre des personnages attachants drôles et touchants, dans leur quête d'identité. Le style d'écriture est complètement addictif et poétique, je n'ai pu lâché ce livre qu'après la dernière ligne, les larmes aux yeux. Lisez le !


↠ Un joli coup de cœur ↞

mercredi 24 mai 2017

Anna et l'Homme-Hirondelle - Gavriel Savit

Papa, pourquoi se moquent-ils de ce monsieur ?
[...] Parce que, ce n'est pas un homme. C'est un juif."


Auteur : Gavriel Savit
Édition : Robert Laffont Collection Seghers
Genre : Historique
Sortie : 2017
Nombre de pages : 252


Synopsis : "6 novembre 1939, Cracovie. Un million de soldats en marche et mille chiens aboyeurs, un endroit de peur et de froid où il ne fait pas bon grandir. Anna a sept ans quand son père, professeur à la faculté, se rend à une convocation des autorités allemandes, puis disparaît. Seule et à la rue, Anna rencontre alors l'Homme-Hirondelle, un grand et étrange personnage qui parle toutes les langues – même l'oiseau. D'instinct, elle est prête à lui confier sa vie. Avec des mots et des images simples, il lui explique la guerre. Comment y survivre. Un long voyage va commencer pour eux, à travers champs et forêts, pour échapper aux forces nazies et soviétiques. Mais dans un monde devenu fou, tout peut se révéler dangereux. Et l'Homme-Hirondelle aussi..."




Ma lecture : 



Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les éditions Robert Laffont pour l'envoi de ce livre. Ayant adoré "La voleuse de livres" de Markus Zusac, j'avais beaucoup d'attente concernant ce livre, qui est annoncé comme étant dans la même lignée. je ressors assez mitigée de ma lecture. Globalement j'ai beaucoup aimé, voir même adoré certains points, mais d'autres aspects m'ont quelque peu dérangé.

Commençons par l'histoire. Nous allons donc suivre Anna, qui se retrouve orpheline du jour au lendemain et se lance dans une sorte de marche infinie, de fuite, en compagnie de Monsieur Hirondelle, en plein cœur de la seconde guerre mondiale. Cet homme mystérieux qui parle aux oiseaux devient donc un deuxième papa d’adoption pour Anna.

Ce qui m'a particulièrement plu dans un premier temps, c'est la manière dont la guerre est expliquée à cette petite fille. Ce livre est très poétique, le discours employé par Monsieur Hirondelle est bourré de métaphores, qui nous permettent de visualiser la guerre, de se la représenter avec une âme d'enfant.
 De plus, j'ai beaucoup aimé les personnages. L'histoire se déroule sur plusieurs années, ce qui nous permet de voir Anna grandir, de la voir évoluer dans sa manière de penser, mais également de s'attacher à Monsieur Hirondelle, qui est un homme plutôt froid et pleins de mystères.

J'avoue avoir tout de même plus accroché avec la deuxième partie du roman, où un troisième protagoniste fait son entrée, mais également où une révélation bouleverse le cours de l'histoire. Il faut tout de même savoir que ce livre est centrée sur la survie et le voyage, ce n'est pas un livre d'action, vous n'aurez pas de gros rebondissements et c'est peut être ce qui m'a manqué pour être immergée davantage dans l'histoire. J'avais envie d'en apprendre plus, d'être confronté aux nazies, aux soviétiques, je me suis parfois sentie trop seule, dans cette longue marche sans fin aux côtés de l'homme Hirondelle. Le danger m'a manqué !

Concernant la plume, je l'ai trouvé poétique mais parfois complexe. Il y a énormément de descriptif et de narration, qui m'ont parfois fait perdre le fil de ce que j'étais en train de lire. Beaucoup de détails sur des choses qui a mon sens n'avait pas tellement d’intérêt et puis, tout à coup, une grosse révélation en une ligne ! J'avoue avoir été décontenancé, et je suis parfois restée sur ma fin à plusieurs reprises.

Dernier point, la fin. Et là je dois dire que je n'ai pas tout compris, je m'explique. Il doit me rester une vingtaine de questions en tête. Je trouve que l'auteur aurait pu apporter plus de réponses, car lorsque j'ai refermé ce livre, je me suis dis "mais POURQUOI ?" et c'est relativement frustrant. Il y a pourtant un épilogue, mais j'aurais voulu en apprendre plus sur les personnages, sur leurs actes et leur personnalité.

Globalement vous l'aurez compris, j'ai passé un agréable moment de lecture. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et les personnages, même si je regrette ce manque d'explication, les personnages méritaient d'être creusés davantage. J'ai apprécié voyager aux côtés de ces protagonistes, les voir évoluer et grandir. C'est une belle histoire, touchante que je conseille si vous ne cherchez pas obligatoirement de l'action dans vos lectures.


↠ Une lecture touchante ↞

 


samedi 20 mai 2017

Les brumes de Grandville, tome 1 : Monotropa Uniflora - G. Finaz de Villaine

"Je ne crois pas au hasard. Quand il y a une alchimie entre deux êtres, deux âmes, rien ne peut les séparer. Rien n'existe plus autour d'eux. Le passé s'annule, le présent devient leur éternité."

Auteur : G. Finaz de Villaine
Édition : Frenchpulp
Genre : Romance
Sortie : 2017
Nombre de pages : 341


Synopsis : "1919. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n’a d’égale que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent d'une voix mystérieuse sortie des ombres"

Ma lecture : 

Je remercie tout d'abord les éditions Frenchpulp pour l'envoi de ce livre. J'avoue que je n'avais pas particulièrement d'attente par rapport à cette lecture, le résumé m'intriguait mais sans plus, mais j'ai tout de même eu envie de le lire pour sortir de ma zone de confort. J'ai été servie, et mon dieu, GROSSE SURPRISE ! J'ai adoré ma lecture, en partie parce que je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire


Dans cette histoire, nous allons donc suivre Apollonie jeune fille orpheline, au lendemain de la première guerre mondiale qui va devenir professeur de musique pour deux jeunes filles, dans la demeure de Grandville. Et puis on fait rapidement la connaissance d'Hector, le fils de la comtesse, qui rentre de la guerre, un jeune homme irrésistiblement beau, mais absolument imbuvable. La guerre semble l'avoir totalement transformé.

Au niveau des personnages, je les ai tous adoré ! Les deux sœurs sont de vrais pestes et c'est pour ça qu'on les apprécie, la comtesse est très attachante malgré son autorité, elle m'a un peu fait penser au professeur MacGonagall dans Harry Potter, que j'adore ! Apollonie quant à elle est une jeune femme avec du caractère, mais réfléchie et intelligente. Et puis Mathilde la femme de chambre est unique, drôle, loyale, spontanée, petit coup de cœur pour ce personnage.

En réalité, je ne sais pas vraiment comment vous rédiger un avis complet sur ce livre, par peur de vous en dire trop, car je m'attendais à une simple romance historique, et je peux vous dire que c'est tellement plus que ça ! 
Je me suis vraiment attachée aux personnages, et j'ai vécu chaque rebondissement aux côtés d'Apollonie, en ressentant ses émotions et ses peurs. La plume de l'auteure m'a conquise, c'est un véritable page-turner, j'ai littéralement dévoré ce livre !

Mon avis se doit d'être succin, car cette histoire mérite que vous plongiez dedans sans savoir la tournure des événements à l'avance !

Ce livre c'est de l'amour, de l’amitié, du fantastique, du mystère, des complots, je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire, et l'intrigue est finalement complètement dingue ! L'auteure m'a embarquée là où je ne pensais pas du tout aller, et je lui tire mon chapeau pour cela. 
J'aimerais vraiment que vous lisiez ce livre, ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est incontestablement ma plus grosse surprise littéraire depuis très longtemps ! Je me languis de découvrir la suite de cette histoire qui s'annonce vraiment prometteuse !

↠ Une excellente surprise ↞



samedi 13 mai 2017

TAG "Si j'étais..."


Salut les Lecteurs ! Je reviens aujourd'hui pour le TAG du portrait Chinois livresque ! 
(Merci Alexandra pour le TAG ♥)

Si j'étais ... : 

➼ Un livre : Sans hésitation aucune, je choisi "Une braise sous la cendre" de Sabaa Tahir, qui a été un énorme coup de foudre pour moi en 2016. Ce livre est une merveille que je vous conseille absolument !!




Une couverture : Très difficile de choisir, mais je trouve les couvertures des chroniques lunaires de Marissa Meyer absolument sublimes, en particulier celle du troisième tome, Cress, qui est ma préférée !


➼ Une maison d'édition : Je ne citerai pas une, mais trois maisons d'éditions : PKJ, Lumen et Robert Laffont ♥

➼ Un auteur : J'ai découvert Pierre Bottero récemment avec "Les âmes croisées" qui a été un énorme coup de cœur, aussi bien pour l'histoire que pour l'auteur. J'ai donc envie de lire absolument toutes ses œuvres, et je sais d'avance que je vais me régaler ! (J'avoue que je l'ai choisi aussi pour la petite ressemblance avec Jason Statham qui est mon acteur favoris mais chuuuut)


➼ Un Bestseller : Je vais citer Eragon, de Christopher Paolini. Cette saga est tout simplement dingue, bourrée d'aventure, de péripéties, de dragons et de créatures en tout genre. C'est une saga à lire et à relire, que je vous conseille absolument ! Si ce livre a une place particulière dans mon coeur, c'est également parce que c'est grâce à lui que je suis sur bookstagram aujourd'hui (Le tome 1 est d'ailleurs actuellement à gagner sur mon compte instagram Hihi)



➼ Un personnage féminin : J'ai longuement hésité avec Laia de "Une braise sous la cendre" que j'avais complètement surkiffé ! Et puis j'ai finalement opté pour Liesel, de "La voleuse de livres" de Markus Zusac. C'est une jeune fille courageuse, sensible, tolérante et passionnée de lecture !



➼ Un personnage masculin : J'ai choisi Olly, pour qui j'ai complètement craqué dans ma lecture de "Everything, everything"


➼ Un marque page : Du disney ou du Harry Potter fait très bien l'affaire Ahah !

➼ Un résumé/ Une quatrième de couverture : J'ai choisi sans hésitation une de mes dernière réceptions des Editions Hachette, "Destiny" de Cecelia Ahern. Ce livre me tente tellement, l'histoire à l'air absolument géniale !!


"Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?"


➼ Un accessoire de lecture : Pour moi il n'y a ni thé, ni chocolat chaud pendant mes lectures, juste moi, mon chat et une bougie qui brûle !

➼ Une booktubeuse : J'apprécie énormément de booktubeur, mais si je ne doit en citer qu'un, il est évident qu'il s'agit de Audrey "Le souffle des mots"

➼ Une saga : Je ne vais pas faire dans l'originalité, mais je ne peux pas faire ce genre de TAG sans mentionner Harry Potter bien sur ! Cette saga restera pour moi la meilleure jamais écrite !


➼ Un classique : N'étant pas très friande du genre Classique en littérature, je vais plutôt détourner le terme en classique, dans le sens indispensable pour moi, et je citerai donc la trilogie du Seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien qui est dans ma bibliothèque, mais que je n'ai pourtant toujours pas lu !



Voila ce TAG est à présent terminé, j'espère sincèrement qu'il vous aura plu ! Je ne TAG personne et tout le monde à la foi ! N'hésitez pas à me donner le lien de vos réponses  si vous faites ce TAG, ou à me les écrire directement en commentaire, je suis très curieuse ! 

Je vous retrouve très vite pour un prochain article, et en attendant je vous souhaite de très belles lectures ♥

vendredi 12 mai 2017

Everything Everything - Nicola Yoon

"J'étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent"


Auteur : Nicola Yoon
Édition : Bayard jeunesse
Genre : Contemporain - Romance
Sortie : 2016
Nombre de pages : 360


Synopsis : "Ma maladie est aussi rare que célèbre mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir 18 ans et je n'ai jamais mis un pied dehors.
Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince, habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre."


Ma lecture :

Depuis le temps que je vois ce livre prendre la poussière dans ma bibliothèque, j'ai eu envie de le sortir de ma PAL et de le lire, d'autant que les avis que je lisais à son sujets étaient largement positif ! Et puis j'avoue avoir adoré la phrase d'accroche sur la couverture : "Le plus grand risque dans la vie, c'est de ne pas en prendre"
Et bien quel bol d'air frais, j'ai adoré !

Dans cette histoire, nous allons suivre Madeline, dite Maddy, atteinte de la maladie de l'enfant-bulle. Depuis sa naissance, elle vit donc enfermée chez, elle avec sa mère, entourée de protocoles médicaux, de filtres à air et de bouquins.
Du fait de sa maladie, Maddy a développé une relation très fusionnelle avec sa maman, étant la seule personne qu'elle côtoie réellement au quotidien. Jusqu'au jour au elle tombe sous le charme de son nouveau voisin, Oliver, dit Olly, qui va faire prendre un nouveau tournant à sa vie.

Ce qui m'a plu dans cette histoire, c'est que malgré la thématique délicate de la maladie, ce livre est un message d'espoirs et d'optimisme ! On vit l'aventure aux côtés de Maddy, une jeune fille forte, courageuse et sensible et qui sait se satisfait de ce que la vie lui donne, bien que cela puisse paraître trop peu. Cela invite à réfléchir sur les petits plaisirs de la vie que nous ne prenons même plus la peine de remarquer, sur notre besoin d'avoir toujours plus que ce que nous possédons déjà.
Et Olly. Mon personnage coup de cœur, que je vous laisse découvrir.

Ensuite, c'est indéniable, ce livre est magnifique. Aussi bien au niveau de la plume que j'ai adoré, qu'au des illustrations. Ce livre est sublimes à feuilleter, de nombreux dessins y sont enfermés, des annexes, des feuilles médicales, l'objet livre est très réussi
Concernant la plume de Nicola, j'ai de suite accroché. Les phrases sont très courtes, les chapitres également, rendant la lecture très fluide. De plus, ce livre regorge de sublimes citations, (j'ai d'ailleurs eu beaucoup de difficultés à en sélectionner une pour l'en tête de cet article ahah !) qui amènent à réfléchir.

Durant ma lecture je me suis surprise à ressentir les sentiments de Maddy avec autant de puissance. j'ai haïs certains personnages autant qu'elle, et j'en ai aimé d'autres. J'ai ressenti de la colère et de l'amour, et c'est ce qui a rendu ma lecture encore plus immersive.

Ce livre ne parle pas seulement de maladie. Il aborde également l'amour, la passion, la folie, l'amitié, le risque, l'isolement. C'est une véritable histoire qui fait du bien, qui fait réfléchir, qui remet les pieds sur terre, auprès d'une héroïne qui ne voulait plus seulement survivre, mais simplement Vivre.

↠ Une très belle histoire qui fait du bien ↞

jeudi 11 mai 2017

Sept, tome 2 : Cause perdue - John Wilson


"Steve, tu es jeune et tu as la chance d'être passionné, donc c'est à toi que je transmets cette tâche. Bonne chance et n'oublie jamais que je t'aime. 

Grand-père"



Auteur : John Wilson
Edition : Fleurus
Genre : Littérature Jeunesse, aventure
Sortie : 2017
Nombre de pages : 212

Synopsis : "Steve est fébrile : grâce à l'étrange testament de son grand-père, il part pour l'Europe. N'apportant qu'une vieille clé et une adresse, il met le cap sur Barcelone où il trouve le journal de son aïeul, écrit alors que celui-ci combattait durant la guerre civile. Fasciné par sa découverte, Steve suit les traces de son ancêtre et repère dans l'Espagne d'aujourd'hui les vestiges de l'histoire : champs de bataille, ruines, villes désertées… Petit à petit, il reconstitue une partie cachée de la vie de son grand-père et réalise que la défense d'une cause peut soulever bien des passions contradictoires."




Ma lecture : 

Suite à la lecture du tome 1 (↝ Chronique ici ↜), j'ai décidé de poursuivre la saga, et je remercie donc les éditions Fleurus pour l'envoie de ce second tome.
Après avoir suivi les aventure de DJ, effectuant la dernière volonté que son grand-père lui avait attribué dans son testament, nous suivons a présent son frère jumeau, Steve. Et bien, j'ai passé un bon moment de lecture !

Dans ce tome ci, Steve se voit donc attribuer la mission d'aller en Espagne, mais l'objectif de la mission est beaucoup plus mystérieux que pour son frère.

Dans un premier temps, je tiens à dire que j'ai beaucoup plus accroché avec ce personnage, qu'avec le précédent. Pendant ma lecture du premier tome, je n'avais pas pu supporter DJ, trop prétentieux et sûr de lui. Steve est beaucoup plus réservé, presque dans l'ombre de son frère. Il n'avait pas particulièrement d’atomes crochus avec son grand-père, et ne souhaitait même pas aller au testament.

J'ai apprécié la mise en place de l'histoire. On atterri au même endroit que dans le tome 1, mais dans la peau d'un personnage différent, ce qui nous offre d'autres perspectives d'observation, d'autres points de vue. On comprend ce qui se passe dans la tête de notre personnage, et pourquoi il dit telle chose à tel endroit, contrairement au tome précédent où nous étions dans la tête de son frère. J'avoue être impatiente de revivre une nouvelle fois la scène de départ dans la tête d'un(e) autre petit(e) fils/fille, et c'est l'un des points qui me plait particulièrement dans cette saga.


Venons en à l'histoire. J'avoue avoir moins accroché à ce tome ci qu'au précédent. Je m'explique. Dans cette histoire, nous suivons donc Steve en Espagne, sur les traces de son grand-père, ayant vécu la guerre dans ces lieux il y a des décennies. Cette dimension m'a tout de suite plu puisque j'aime beaucoup les récits en lien avec une période historique, comme la première ou la seconde guerre mondiale.

Mais j'ai finalement été freinée par les coupures pendant le récit, servant à insérer les pages de journal du grand-père. Je les ai trouvée très intéressantes et pleines d'action, mais j'ai justement eu des difficultés à quitter l'action de ces flash-back, pour retourner avec Steve.

Toutefois, j'ai adoré le côté mystérieux autours de cette mission, plus profonde et réelle que la précédente, à mon sens. J'étais finalement réellement dans l'attente de la fin, pour connaitre le dénouement, car les récits du grand-père nous plonge au cœur de la guerre.


Vous l'aurez compris, je ressors mitigée de cette lecture, car j'ai beaucoup aimé les flash-back bourré d'action et de mystère, mais j'ai parfois eu du mal à rester dans le rythme avec le changement de temporalité permanente. Cette histoire reste tout de même un bon moment de lecture, et je lirai la suite avec plaisir !


↠ Un bon moment de lecture ↞

jeudi 4 mai 2017

La voleuse de livres - Markus Zusac

"Je m'étonnerai toujours de ce que les humains sont capables, même quand les larmes les aveuglent et qu'en titubant et en toussant, ils continuent à avancer, à chercher et à trouver."

Auteur : Markus Zusac
Édition : Pocket
Genre : Drame - Historique
Sortie : 2007
Nombre de pages : 632


Synopsis : "Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres..."




Ma lecture : 



"La voleuse de livres" est un des livres qui a rejoint ma bibliothèque en premier, il y a plus d'un an. J'en entendais que de bons avis, et puis je l'avais acheté sur un coup de tête, sans trop savoir à quoi m'attendre. Et puis BIM ! Gros Coup de CŒUR, dévoré en 24h (admirez ma rime !)




Dans cette histoire, nous allons suivre Liesel, une jeune fille de 7 ans, à la veille de la seconde guerre mondiale, et qui va donc grandir et évoluer durant cette période difficile de l'histoire.



Je vous avoue que je ne sais pas vraiment comment structurer cette chronique, tant j'en ressors bouleversée. Il faut que vous sachiez que ce livre est une pépite, et que je n'avais jamais rien lu de tel.
Il ne s'agit pas d'une simple histoire sur le thème de la seconde guerre mondiale, où nous suivons un personnage principal, et toutes les péripéties qui s'en suivent. Ici, et c'est d'ailleurs ce qui m'a captivée dès les premières pages, voir même les premières lignes, nous ne sommes pas dans la tête de Liesel, mais dans la tête de "La mort". La mort, qui est témoin de tout ce qui se passe autours d'elle, et qui va nous compter l'histoire de cette jeune fille, en tant qu'observateur extérieur. J'ai adoré cette idée ! J'ai adoré l'humour particulièrement décalé, qui n'est pourtant malsain à aucun moment.

Marcus Zusac a une plume tellement addictive ! Des chapitres très courts, quelques flash backs, des changements de lieux et de personnages, et tout s’entremêle progressivement. Un vrai coup de maître.
De plus, j'ai adoré l'originalité de l'intrigue. La dimension artistique et culturelle (la musique et la lecture) prend une place prépondérante dans l'histoire. Il n'est pas seulement question de juifs, de guerre et d'horreur quotidienne,mais également d'espoirs, de joie, d'amour, et de passion, et bon sang que ça fait du bien !
L'auteur aurait pu m'écrire encore 500 pages, je les auraient dévoré.

J'ai eu un véritable coup de cœur pour tous les personnages, à leur manière, et rien que pour ça, vous devez le lire. Que ce soit pour la mort, Liesel, son père, sa mère, Rudy ou Max, je les ai adoré. (Mension spéciale à "Papa" et Max tout de même.)

Je ne m'étendrai pas plus sur cette chronique, par peur de vous spoiler. Vous n'avez pas besoin d'en savoir plus. Juste que ce livre est un message d'espoir, de tolérance, d'amour. Il m'a pris, m'a retourné. J'ai ris, j'ai pleuré, mais surtout, j'ai aimé. Adoré même.
C'est plus qu'une histoire, plus qu'un livre, "La voleuse de livre" est un chef d'oeuvre a découvrir.


↠ Un très gros coup de cœur ↞