dimanche 30 avril 2017

Ma PAL du mois de Mai 2017

Le mois d'avril se termine, je vous présente donc ma PAL du mois de mai !

J'ai retrouvé un bon rythme de lecture ce mois ci, avec 6 livres lus au compteur (sur 8 prévus à la base dans la PAL du mois d'avril) je suis plutôt fière de moi ! 
Je vous présente donc à présent les 7 lectures que j'aimerais lire ce mois ci !

🔼🔽🔼🔽🔼


Ma première lecture du mois de mai sera donc le tome 2 de la saga Sept "Cause perdue" de John WILSON, que je n'ai pas eu le temps de lire durant le mois d'avril   (SP)

Résumé : "Steve est fébrile : grâce à l'étrange testament de son grand-père, il part pour l'Europe. N'apportant qu'une vieille clé et une adresse, il met le cap sur Barcelone où il trouve le journal de son aïeul, écrit alors que celui-ci combattait durant la guerre civile. Fasciné par sa découverte, Steve suit les traces de son ancêtre et repère dans l'Espagne d'aujourd'hui les vestiges de l'histoire : champs de bataille, ruines, villes désertées… Petit à petit, il reconstitue une partie cachée de la vie de son grand-père et réalise que la défense d'une cause peut soulever bien des passions contradictoires."

🔼🔽🔼🔽🔼


Enfin je vais découvrir ce roman, il est temps si je veux voir le film après avoir lu le livre ! Il s'agit donc de "Everything everything" de Nicola YOON


Résumé : "Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre."

🔼🔽🔼🔽🔼


J'aimerai ensuite poursuivre la saga de l'épouvanteur, avec le tome 3 "Le secret de l'épouvanteur" de Joseph DELANEY

Résumé : "Attention, histoire à ne pas lire la nuit..."


🔼🔽🔼🔽🔼


Je lirai ensuite "Les brumes de Grandville" de Gwendoline FINAZ DE VILLAINE (SP)

Résumé : "Peut-on tomber amoureuse dune simple voix, d'un esprit, sans y perdre son âme ? 1919. au lendemain de la première guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n'a d'égal que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent dune voix mystérieuse sortie des ombres « J'étais en présence d'un esprit authentique. Un spectre. Je ne pouvais pas le voir, mais je l'entendais parfaitement. Et le pire, dans toute cette histoire, c'est qu'il était doté dune voix déroutante. Son timbre possédait une douceur étrange, mêlée accentuations rauques, presque envoûtantes."

🔼🔽🔼🔽🔼


Oui j'arrive après la guerre mais mieux vaut tard que jamais ahah ! Je lirai donc "Aristote et Dante découvrent les secret de l'univers" de Benjamin ALIRE SAENZ

Résumé : "Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers."

🔼🔽🔼🔽🔼


Comme pour le mois d'avril, je vais lire un album durant le mois de mai, et il s'agit de "Dédé le dodo" de Magali BEN et Sophie PUJAS (SP)

Résumé : "Les parents de Judith doivent déménager de leur jolie maison pour aller vivre en appartement, au grand dam de la petite fille qui, en plus, a dû quitter son école et tous ses amis. Elle se retrouve bien seule. Mais, un jour, sur le balcon de sa nouvelle chambre, elle rencontre Asphodèle, un dodo. Avec son gros ventre tout rebondi, elle le trouve très sympathique et passe beaucoup de temps avec lui. Alors, quand sa maman veut lui présenter la fille d'une collègue, Judith n'est pas ravie. Hors de question de jouer avec elle ou de lui parler d'Asphodèle ! Ce qu'il faut en penser : Chaque enfant est un jour confronté à l'isolement. Et souvent l'imagination, salvatrice, prend le relais. A travers l'histoire de Judith et de son ami imaginaire l'auteur explore les ressources de l'enfant face aux bouleversements qui peuvent paraître si anodins aux yeux adultes. Voilà un album qui trouvera écho chez bon nombre d'enfants. Qui n'aimerait pas avoir le sympathique Asphodèle comme copain ?"

🔼🔽🔼🔽🔼


Et enfin, pour clôturer le mois de mai, je compte commencer cette saga avec le premier tome "Fièvre noire" de Karen Marie MORNING (en lecture commune avec Manon : Insta ↬ mc_booksaddict)

Résumé : "MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat aussi cruel qu'inexplicable. Devant la mollesse de la police locale, elle quitte le sud des États-Unis pour l'Irlande afin de mener sa propre enquête. Elle y découvre que sa sœur y menait une double vie pleine de mystère au milieu de créatures démoniaques."

🔼🔽🔼🔽🔼

Et voila, ce sera tout pour ma PAL du mois de mai, comme d'habitude, n'hésitez pas à me dire si certains vous font envie ou si vous en avez lu quelques uns de cette sélection. 
Que comptez vous lire durant le mois de mais ?
Je vous fais pleins de bisous et vous dis à très vite 💋

samedi 29 avril 2017

Les mystères du pensionnat, tome 1 : L'oiseau de verre - Esme Kerr

"Quoi que tu fasses, n'attire jamais l'attention sur toi..."

Auteur : Esme Kerr
Édition : Fleurus
Genre : Jeunesse
Sortie : 2017
Nombre de pages : 328


Synopsis : "Edie Wilson est une jeune orpheline qui ne rêve que d'échapper à la cruauté de ses trois cousins. Alors que son oncle Charles lui propose de l'envoyer au pensionnat de Knight's Haddon, Edie se croit sauvée ! Mais Edie ne sera pas une pensionnaire comme les autres au sein de cette très ancienne et prestigieuse école : sa mission sera de garder un œil vigilant sur Anastasia, la fille d'un riche prince russe qui, en contrepartie, finance sa scolarité. Quand un précieux oiseau de verre disparaît, Edie mène l’enquête : les hautes tours du pensionnat ne recèlent pas moins de secrets que les personnes qui entourent la jeune détective..."


Ma lecture : 

Merci aux éditions Fleurus pour l'envoie de ce livre. J'avoue avoir d'abord été intrigué par cette couverture que j'aime particulièrement. Haute en couleurs, je la trouve très fraiche, et quand j'ai lu le résumé je me suis dis "pourquoi pas". Je n'avais pas particulièrement d'attente par rapport à cette histoire, mais j'en ressors conquise !

Dans cette histoire, nous allons donc suivre la jeune Edie qui vit avec sa tante et ses cousins, qu'elle déteste par dessus tout. L'opportunité de quitter cette maison pour atterrir dans un collège en tant qu'espionne ne lui fait donc pas peur, et Edie se retrouve missionner pour veiller sur Anastasia, la fille du prince, qui perd mystérieusement toutes ses affaires depuis quelques temps.

Dès les premières lignes de ce roman, j'ai été captivée par l'histoire car l'auteur nous plonge dans une situation révélant la cruauté des cousins d'Edie, que j'ai immédiatement haïs autant qu'elle. Elle vit un enfer quotidien et je l'avoue, j'ai apprécié le côté carrément pervers des garçons.

Une fois Edie arrivée au collège de Knight's Haddon, on découvre un lieu particulier, fait de règlements assez loufoques et très stricts. Et je dois dire que même si je détesterai atterrir dans un lieu comme celui ci, j'ai adoré le parti pris de l'auteure, où on en vient à avoir peur que nos héros se fassent surprendre à tout moment, pour des choses anodines, mais pourtant interdites ici. 
On découvre également que de nouveaux protagonistes, comme Anastasia. Finalement j'avoue ne pas me souvenir énormément des autres jeunes filles, hormis Phoebe, plutôt effacées dans l'histoire, c'est le petit bémol pour moi dans cette lecture.

Ce qui m'a plu, c'est que j'ai été surprise par les différentes révélations au fil de ma lecture. On se demande si Anastasia est folle, où si quelqu'un lui joue vraiment un mauvais tours. Mais à la foi, pourquoi ? 
On mène l'enquête aux côtés d'Edie, et j'ai émis des hypothèses à plusieurs moments de l'histoire, sans parvenir à trouver la solution !
C'est un roman jeunesse, mais pour autant, l'intrigue est vraiment bien ficelée et j'étais loin de deviner la chute ! J'ai littéralement adoré la révélation finale, et je n'ai pas pu lâcher le livre avant la dernière ligne.

En résumé, ce livre est une excellente découverte jeunesse. L'intrigue m'a captivée, je n'ai pas trouvé de longueur, j'ai adoré le collège de Knight's Haddon, plutôt atypique, et cette couverture quoi ! Ce livre est le premier tome d'une saga, pour autant, je trouve qu'il peut se suffire à lui même, car la chute est bien présente. Je suis tout de même curieuse de découvrir où l'auteure compte nous emmener dans les prochains tomes. 

↠ Une très bonne surprise ↞

vendredi 28 avril 2017

La Selection, tome 2 : L'élite - Kiera Cass

L'amour c'est une peur qui vous donne des ailes. 

Auteur : Kiera Cass
Edition : Robert Lafon
Genre : Jeunesse/Romance
Sortie : 2013
Nombre de pages : 308

Synopsis (SPOIL): "La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
  Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie...
"

Ma lecture : 

Après avoir dévoré le tome 1, j'ai donc découvert ce mois ci le tome 2 de la fameuse saga "La sélection". Malgré une légère préférence pour le premier tome, j'ai tout de même passé un très bon moment de lecture en compagnie d'América et du prince Maxon.


Tout d'abord, quel bonheur de retrouver tous ces protagonistes auxquels je m'étais attachée dans le tome 1 ! Évidemment, les prétendantes au trône sont beaucoup moins nombreuses que dans le premier tome, ce qui nous permet d'en apprendre encore davantage sur les candidates restantes. 
Si j'avais beaucoup aimé América dans le tome 1, je l'ai clairement adoré dans ce tome ci. Malgré ses sentiments naissant envers le prince, elle reste fidèle à elle même, et elle n'a pas peur d'assumer ses opinions, ses points de vue, et de défendre les causes qui lui tiennent à cœur, même si cela doit mettre en péril son aventure. C'est une jeune femme pleine de caractère, et pour autant, tellement juste ! 

J'ai particulièrement aimé l'amitié sincère qui se crée davantage entre América et Marlee, et j'avais d'ailleurs eu un petit coup de cœur pour cette dernière dans le tome précédent. Elle est drôle, loyale, et tellement fraiche ! J'ai adoré chaque passage du livre en sa compagnie.

De plus, ce qui m'a beaucoup plu dans ce second tome, c'est toute la dimension "politique". Je m'explique. Devenir la future princesse d'Iléa ne se limite pas à porter des jolies robes de luxe toute la journée et à flâner dans les jardins. Cela signifie aussi être en capacité de faire face aux nombreuses attaques du palais ou à prendre des décisions parfois difficiles, contraires à nos sentiments. J'ai clairement adoré ces moments, et je suis d'ailleurs très intriguée concernant les Régénats pour la suite de l'histoire !

En revanche, certains passages m'ont quelques peu ennuyé, et c'est pour cela que ma lecture fut moins immersive que le premier tome. J'ai eu parfois du mal à cerner les choix et les actions du prince Maxon. J'ai parfois eu le sentiment de tourner en rond, ou d'observer le jeu du chat et de la sourie entre lui et América. Toutefois, j'ai pu découvrir en Maxon tellement de sincérité et de gentillesse, un amour ! Il défend lui aussi ses convictions et n'hésite pas à déroger à certaines règles pour suivre son cœur. 

Vous l'aurez compris, ce deuxième tome a été une excellente lecture tout comme le premier, même si j'y ai trouvé certaines longueur. On en découvre davantage sur les personnages et j'ai adoré la dimension plus "politique", qui met de l'action au fil des pages. Les personnages m'ont conquise et je me languie de poursuivre cette saga à leur côté.

↠ Une excellente suite de saga ↞


 

mercredi 19 avril 2017

Les sentinelles de l'ombre, Tome 2 : La Voie du Sang - J. Arden

"Je compris ce que le lien d'âmes sœurs impliquait réellement. Vivre avec l'autre, ou mourir avec lui. Ensemble, toujours."

Auteur : J. Arden
Edition : Rebelle
Genre : Bit-lit/ fantastique
Sortie : 2014
Nombre de pages : 439

Synopsis : "Avec le réveil de mon loup, ma vie s’est considérablement compliquée, mais comme cette saleté de bestiole m’avait également apporté une famille, j’étais prête à passer l’éponge. Pendant un temps, j’ai cru pouvoir affronter les coups du sort, même ceux que je devais à des instances supérieures très mystérieuses. Et puis, soudain, tout a de nouveau volé en éclats. Cette fois, je ne suis pas d’humeur à fuir, plutôt à courir au-devant des ennuis. Mais voilà, je dois aussi composer avec quantité de fils et filles de dieux qui ont tous un point commun, celui de vouloir croquer un bout de ma personne. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, avoir quelques-uns de leurs patrons de son côté n’aide pas à faire des miracles. Pour sauver ma famille, ma meute, je ne vais pas hésiter à me salir les mains, quitte à ouvrir la voie du sang, et ainsi attirer l’attention du mauvais dieu…"

Ma lecture (Sans Spoil) : 

Avant de vous donner mon avis sur ce deuxième tome de la saga, je tiens à remercier les éditions Rebelle pour l'envoi de ce livre. J'avais plutôt bien apprécié le tome 1 (→ Chronique ici ←) et j'étais impatiente de découvrir cette suite, pour en apprendre davantage sur les différents protagonistes, et retrouver cet univers mythologique. Et malheureusement, cette suite ne m'a pas vraiment convaincu, je ressors mitigée de ma lecture.

Commençons par ce qui m'a plu. J'apprécie toujours autant les personnages, d'autant qu'on en apprend de plus en plus à leur sujet. Je me suis sentie plus proche d'Anya que j'avais souvent du mal à comprendre dans le premier tome. Et puis j'adore toujours autant mon trio de garçon à savoir : Aidan Kyle et Mathis. Ils sont totalement différents mais ont chacun leur personnalité propre qui fait que l'on s'attache très vite à eux.
J'adore également le fait que tout n'est pas tout noir ou tout blanc chez ces personnages. Ils sont composés de pleins de nuances qui les rendent plus "humains" (oui je sais ce ne sont pas des humains, mais vous comprenez l'idée ahah !)

Mais voila, pour le reste de ma lecture je n'ai pas accroché. Je pense simplement que ce n'est définitivement pas mon genre de lecture favoris, je n'accroche pas à cette branche du fantastique.

Dans ce second tome, j'ai eu beaucoup de difficulté à re-rentrer dans l'histoire. La première partie du livre a été très laborieuse et je l'ai trouvé lente. J'ai finalement trouvé qu'il ne se passait pas grand chose.

Ce qui m'a également perturbée pendant ma lecture, c'et toute la dimension mythologique que j'avais pourtant beaucoup apprécié dans le premier tome. Ici, j'ai trouvé qu'elle prenait une place très (trop) importante pour moi, et j'avoue avoir été perdue plus d'une fois. Si vous aimez tout ce qui tourne autour de la mythologie, clairement foncez, mais n'ayant pas l'habitude, j'ai trouvé tout cela plutôt complexe, j'ai eu des difficultés à mémoriser tous les noms et à visualiser les lieux.

Ensuite, contrairement au premier tome, je suis restée sur ma faim concernant les scènes "érotiques" que j'ai trouvé trop peu présentes. Dans le premier tome, je trouvais que ces scènes étaient beaucoup trop présentes et bien trop au centre de l'histoire, mais dans ce tome, il y en a 2-3 maximum, et finalement ça m'a manqué, car j'ai trouvé que ce n'était pas totalement en accord avec le début de la saga.

Malgré tout cela, j'ai lu la deuxième partie du livre plutôt rapidement car l'histoire est tout de même prenante, et les rebondissements sont présents. La plume de l'auteur est agréable et l'intrigue reste captivante. Il s'agit tout de même d'une bonne suite de saga, mais qui n'est tout simplement pas pour moi. Je ne pense donc pas poursuivre avec le tome 3.

↠ Un avis mitigé ↞

mardi 4 avril 2017

Casse-Noisette - Alexandre Dumas

"Le prince emmena Marie faire un fabuleux voyage..."



Auteur : Alexandre Dumas
Illustrateur : Valeria Docampo
Edition : Alice Edition
Genre : Album jeunesse
Sortie : 2016

Synopsis : "C’est la veille de Noël. Marie reçoit une poupée casse-noisette, habillée comme un soldat.
Durant la nuit, le casse-noisette et les autres poupées prennent vie. Et sous les yeux de Marie, Casse-noisette, libéré de la malédiction qui lui avait été jetée, devient un très charmant prince qui l’emmène avec lui."


Ma lecture : 


Je tiens une nouvelle fois à remercier les éditions Alice pour l'envoie de cet album. Lorsque je suis tombée sur cet ouvrage sur leur site, j'avoue avoir été séduite par la couverture et le titre, et j'ai eu immédiatement envie de découvrir cette histoire et de m'y plonger. Bien que destinés à des enfants, les albums m'intriguent et m'attirent de par leurs images, mais également par le côté nostalgique, simple, par l'imaginaire et la morale. 

Premièrement, cet album est beau, c'est indéniable. Il n'y a pas seulement la couverture qui est magnifique, mais toutes les illustrations renfermées dans ce livre. Valeria Docampo a fait un superbe travail, car au delà de l'histoire, j'ai été embarquée grâce à ses illustrations, toutes plus jolies les unes des autres au fil des pages.

J'ai apprécié plusieurs choses dans cette oeuvre. Tout d'abord, des illustrations très colorées, à l'image de cette couverture. Elles attirent l’œil pendant toute la lecture, et m'ont fais voyager dans cet univers doux, magique, et sucré.
Le terme "sucré" n'est pas employé de manière anodine puisque en effet dans ce conte de Noël, l'auteur a donné à ses personnages et à ses lieux des noms de gourmandises, de bonbons, de quoi faire rêver et saliver les enfants (et les adultes je l'avoue !). 
Ainsi, cette lecture nous immerge dans un monde fantastique, plein de féerie et de douceur.

De plus, j'ai apprécié la thématique traitée par ce livre, qui laisse place à l'imaginaire et à différentes interprétations en fonction du lecteur. 
Cet album est, pour moi, clivé en trois parties
La première, représente la réalité, associée à des couleurs assez neutres, où Marie fête Noël en famille.
La deuxième, représente le cauchemar, associée à des couleurs sombres, et des personnages effrayants.
Enfin, la troisième partie représente le rêve, associée quant à elle à des couleurs chaudes et joyeuses.

J'ai beaucoup aimé cette chronologie, qui permet ainsi d'aborder différents sujets avec l'enfant comme les méchants et les gentils, le cauchemar et le rêve, mais également le rôle et l'importance du Doudou pour l'enfant.

Enfin, des phrases courtes, simples et poétiques rythment l'histoire au fil des pages. J'avoue avoir tout de même été plus séduites par les illustrations que par l'histoire.

Pour conclure, je dirais que cet album est un très bel ouvrage, qui permet de développer l'imaginaire et le rêve chez l'enfant, le tout sur fond de sublimes illustrations.
Casse-Noisette est ce que j'ai envie d'appeler un album Bonbon qui fait du bien, et dont je ne me lasse pas de tourner les pages encore et encore.

↠ Un album Bonbon à dévorer ↞