mercredi 18 octobre 2017

Exil chez les pas-passés - Mestr Tom et Niko



"[Illustration Politicien] Comment faire croire aux gens qu'ils vont gagner de l'argent en en piquant encore plus ?"



Auteur : Mestr Tom et Niko
Édition : Lune écarlate
Genre : BD fantastique
Sortie : 2017


Synopsis : "Les quatre enfants les plus terribles du monde des trépassés sont bannis dans notre monde. Ils découvrent comment vivent les vivants, les «pas passés» comme ces petits monstres nous surnomment. Les anges de lumière en profitent pour leur jouer un tour, le combat entre le monde de lumière et le monde des ténèbres commence. Les humains y survivront-ils ?"


Ma lecture 

Je remercie les éditions Lune écarlate ainsi que la plateforme Livraddict pour l’envoi de cette BD au format numérique. J’avais été plutôt intriguée par la couverture et le résumé, et j’avais envie de lire autre chose qu’un roman pour une fois. Je peux vous le dire immédiatement, j’ai été très déçue par cette BD.

Dans cette histoire nous allons suivre 4 enfants « morts-vivants » qui vont se faire bannir de leur monde et atterrir en pleins milieu d’une école de notre monde, où ils vont devoir s’adapter. 
J’avoue que ce synopsis me plait plutôt bien, car ils découvrent tout et ne comprennent pas grand-chose à notre fonctionnement, ce qui donne régulièrement des passages humoristiques.

D’ailleurs, le gros point positif de cette BD est l’humour. De nombreux passages et phrases m’ont fait sourire, certaines répliques sont vraiment drôle, et j’ai aimé la personnalité de ces enfants qui n’ont pas la langue dans leur poche. 

Cependant, c’est la seule chose que j’ai apprécié durant ma lecture, je m’explique. Cette BD est en noir et blanc, et cela a rendu ma lecture très compliquée. Je pense que ce genre de lecture est déjà moins désagréable sur papier, mais au format numérique ce n’était pas pour moi. 
Les illustrations sont assez simples et donnent un effet « brouillon » qui peut être apprécié, mais qui moi, m’a personnellement perdu dans ma lecture, car je n’arrivais parfois pas à reconnaitre les décors et je confondais certains personnages. J’avoue avoir même sauté quelques passages, lorsque la compréhension n’était pas au rendez vous.
Seulement quelques pages de la BD sont en couleur et à chacune de ces pages, je me rendais compte à quel point cela rendait la BD plus sympathique à mes yeux.


En conclusion vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment apprécié cette BD, qui se veut pourtant drôle, mais les illustrations m’ont vraiment bloqué durant ma lecture. Peut-être que la BD en papier est plus agréable à lire, mais je ne pense tout de même pas lire la suite de cette saga.

↠ Une déception pour cette BD ↞

mardi 17 octobre 2017

Au crépuscule et après - Raphael Panarisi

"La chute fut longue, interminablement longue. Puis le choc fut rapide. Et brutal."



Auteur : Raphael Panarisi
Édition : H.Tag
Genre : jeunesse fantastique
Sortie : 2017
Nombre de pages : 123

Synopsis : "Après l’accident qui a plongé sa sœur dans un coma profond, Flavien découvre un monde magique sous un lit d’hôpital. Une brume inquiétante y ravage le Royaume et une princesse endormie dans cet univers lointain pourrait bien être la Clé qui lui permettrait de sauver sa sœur.

Le jeune garçon, accompagné d’une étrange créature, se lance alors dans une quête épique et onirique, parsemée d’aventures et d’énigmes, afin de défaire Le Scarifié, être maléfique dont les cicatrices reflètent les cauchemars les plus sombres, et libérer le Royaume de l’En-Dessous, dont les territoires sont partagés entre la Lumière, l’Ombre, et le Crépuscule.

Sans le savoir, il voyagera à travers certains classiques de la littérature comme Alice au pays des Merveilles, L’Histoire sans fin, ou encore Le Magicien d’Oz."


Ma lecture

Je remercie tout d'abord les éditions H.Tag pour l'envoi de ce petit livre jeunesse. Ne connaissant pas l'auteur, j'étais ravie de le découvrir, et de pouvoir plonger dans l'histoire sans même connaitre le résumé. J'avoue avoir été surprise par la longueur de l'histoire à la réception, puisque le livre fait un peu plus d'une centaine de pages.

Dans cet histoire, nous allons donc suivre un adolescent, Flavien, qui veille sur sa sœur à l’hôpital, dans le coma depuis un accident. Puis, attirée par une petite créature verte, il découvre un monde magique en dessous du lit d’hôpital. On notera facilement la référence à de nombreux contes de notre enfance pendant cette lecture, notamment ici, une référence à Alice au pays des merveilles.

Vous l'aurez compris, ce livre est très court, voir même trop court. Il s'agit en effet d'un livre jeunesse, mais j'aurai apprécié un peu plus de pages, pour nous permettre de nous immerger davantage dans l'histoire. Quoi qu'il en soit, j'ai dévoré ce livre. Il se lit très facilement et l'intrigue est plutôt captivante et intéressante

Nous suivons donc Flavien qui se retrouve avec le sort du royaume de l'en-dessous sur les bras, mais qui semble étrangement lié avec sa vie réelle, appelée l'au dessus.
De nombreux rebondissements font alors leur apparition, on découvre les méchants du royaumes et les complots, et nous apprenons à découvrir les personnages, malgré la rapidité du récit. Flavien se révèle être un jeune homme courageux et intelligent, qui aime faire fonctionner ses méninges.


La fin m'a globalement conquise, et même si je présageais une fin de ce style, je n'avais pas réellement vu venir celle ci, ce qui m'a beaucoup plu vous vous en douterez.
J'aurai tout de même vraiment aimé avoir plus de passages descriptifs sur le royaume car je me rend compte à la fin de ma lecture que je ne le visualise que très peu, ce qui est fort dommage. 

Concrètement, Je pense que cette lecture est parfaite pour un public jeune, qui se régalera de cette aventure intrigante, mêlée à un brin d'humour à certains moments ! Si vous êtes friand du genre littéraire jeunesse vous pouvez également vous lancer, c'est mignon et pas prise de tête, mais attention à la potentielle frustration du manque de pages !

↠ Un petit jeunesse très sympa ↞

mercredi 4 octobre 2017

Les pluies, tome 2 : ensemble - Vincent Villeminot

"C'est cela qui les unissait, au fond : le malheur."




Auteur : Vincent Villeminot
Édition : Fleurus
Genre : jeunesse/aventure
Sortie : 2017
Nombre de pages : 356


Synopsis (ATTENTION, Risque de SPOIL si vous n'avez pas lu le 1er tome!!) : "Komolo, ville "refuge", située à peine au-dessus de la nouvelle mer formée par le Déluge. 300 000 survivants s'y entassent, depuis la catastrophe. De la Tour où on la garde enfermée, Lou a vu arriver Noah, Kosh et Ombre, les rescapés du paquebot, accompagnés de Chiloé. Avec Malcolm, elle parvient à se précipiter au pied des murailles... Mais il est déjà trop tard : son amoureux et sa famille sont arrivés dans un hors-bord frappé de la tête de mort. Les jeunes gens sont accusés de piraterie. Désormais, une course contre la montre est engagée : il faut faire évader coûte que coûte Kosh et Noah. Quitte à frayer avec les trafiquants de la ville, à affronter les soldats, les prisons, la peur. Puis il faut fuir. Mais vers où ? Vers les bois hantés de réfugiés, dans les montagnes de Kamachka ? Ou vers Chaazam, repère de pirates, où les attend le dénouement ?"

Ma lecture 

Tout comme pour le premier tome de cette saga, je remercie les éditions Fleurus pour l'envoie de ce roman. La lecture du premier opus avait été en demi teinte, mais la deuxième partie du roman m'avait totalement conquise et motivée à découvrir ce second tome. J'avais donc quelques attentes, et j'étais impatiente de retrouver les personnages et de poursuivre l'aventure à leur côté.

Dans cette histoire, nous retrouvons donc nos protagonistes dans une certaine galère ! En effet, il ont été séparé en deux groupes au cours du premier tome, et l'objectif ultime de ce second opus va être de les réunir.

Tout d'abord, comme pour le tome 1, j'ai eu quelques difficultés avec la première partie du roman. Je pense qu'il m'a fallu un certain temps pour redécouvrir les personnages qui ont grandi et gagné en maturité. J'ai eu besoin de me re-familiariser avec l'univers de Vincent Villeminot, et de reprendre le rythme pour m'immerger totalement dans l'histoire.

Globalement, j'ai préféré ce second tome que je trouve plus captivant. L'intrigue devient encore plus intéressante à mon sens, car l'ambiance post apocalyptique tout juste développée dans le premier tome, prend tout son sens ici. Les enfants se mettent à penser comme des adultes pour leur propre survie et celle de leurs proches. Les meurtres, le mensonges et la manipulation font leur entrée et c'est ce qui m'a vraiment plu !

Une bonne partie de l'histoire va se jouer autour d'une libération de prison, je ne vous dis pas qui est enfermé, qui doit sauver qui, mais ils vont tout tenter pour se retrouver, et la dernière partie du livre est assez intense en rebondissements et action !

Je dois avouer que j'ai tout de même eu quelques difficultés avec la plume de l'auteur à certains passage du livre où la plume est volontairement différente. Plus directe, des phrases plus courtes, pour rendre l'action plus intense j'imagine, mais ce la m'a perturbée car j'avais la sensation d'être uniquement spectateur de l'action qui se déroulait devant moi, tout allait trop vite ! J'avais besoin de plus de temps et de description.

Concrètement, je suis tout de même plutôt satisfaite de ma lecture, ce deuxième tome est à la hauteur de mes attentes, et a su me convaincre davantage que le premier. Ce n'est pas une de mes lectures préférées, mais ça reste un bon moment de lecture, et je vous recommande cette saga si vous aimez le jeunesse et les ambiances post-apocalyptique !


↠ Une lecture sympathique ↞

samedi 30 septembre 2017

Comme l'obsidienne - V.I Prates

"Espérer, ça n'a jamais tué personne"



 Auteur : V.I Prates
Édition : Rebelle
Genre : Fantasy/SF
Sortie : 2016
Nombre de pages : 294


Synopsis : "Je ne suis personne. Juste une âme perdue qui se réveille au milieu de nulle part, sans souvenirs, sans nom et sans passé. La seule chose qui me relie au monde, c'est ce signe d'appartenance à la cité d'Héraklion. 
Une cité parfaite où le vice, le mensonge, le crime n'existent pas et où les étrangers ne sont pas admis. La question qui m'obsède à présent, c'est pourquoi j'en ai été bannie ? J'ai besoin de connaître la vérité sur mon histoire, ainsi que sur mes actes. 
Et pour cela, je n'ai qu'une solution : me soumettre aux sept épreuves qui sont imposées à quiconque souhaite pénétrer dans la cité. 
Un pari risqué. Un pari mortel. Si je réussis, je serai à nouveau admise parmi eux, au risque d'être reconnue. Si j'échoue, j'en mourrai.
"

Ma lecture 

Vous savez ce genre de livres qui vous fait de l'œil mais que vous n'avez encore jamais osé vous procurer pour je ne sais quelle raison ? C'est clairement le cas pour moi de "Comme l'obsidienne". Tout me donnait envie dans ce livre, la couverture, le résumé et les avis positifs ! Alors je remercie énormément les éditions Rebelle d'avoir accepté de me l'envoyer. J'avais pas mal d'attentes, et elles ont été comblées ! Alerte COUP DE CŒUR !

Dans cette histoire, nous allons donc suivre une jeune femme qui se réveille au milieu de la forêt en ayant oublié le moindre de ses souvenirs, jusqu'à son propre nom ainsi que son apparence. Elle va alors être recueillie par un couple qui va tenter de lui raviver la mémoire, jusqu'au jour où ils vont apercevoir le fameux tatouage dans son dos, signe d'appartenance à la cité parfaite d'Héraklion, où l'on y vit uniquement si l'on y est né, ou si l'on réussi avec succès les 7 épreuves mortelles.
En quête de son passé et de ses origines, cette jeune fille va donc partir dans le but de réintégrer cette cité, au péril de sa vie !

Par où commencer ! Je crois sincèrement que j'ai tout adoré dans ce livre. Dès les premières pages, j'ai été conquise par l'histoire ainsi que par l'héroïne. Tout comme elle, j'ai eu soif de connaître la vérité. Une révélation entraînant d'autres questionnements, ce livre est un véritable page-turner que j'ai lu d'une traite.

Le fait que l'auteur ai prit le parti de rédiger son histoire à la première personne est encore plus immersif dans ce genre d'intrigue, puisqu'on se sent perdu, isolé, et en danger, tout comme notre héroïne. J'ai littéralement adoré TOUS les personnages, ce qui est rare ! Il sont peu nombreux mais apportent tous quelques choses à l'histoire, et l'auteure à réussi à me surprendre : On ne sait plus à qui se fier.

Le passage des sept épreuves était totalement addictif. On y découvre une jeune femme futée et brillante d'intelligence. Et puis au fur et à mesure, on découvre les complots et l'enjeu de toute cette cité, on comprend pourquoi elle s'est retrouvée en dehors de la ville, on assemble les pièces du puzzle progressivement et le coup de cœur arrive au galop.

Concrètement, je ne peux que vous conseiller ce livre, si vous êtes friand de dystopie ! C'est un mélange parfait et subtil entre de l'action, du suspens, de l'intelligence, des complots, des révélations le tout avec un brin d'amour ! Je ne regrette qu'une chose : Ce livre est un one shot, j'aurai adoré retrouver les personnages dans une suite !


↠ Un coup de cœur ! ↞

jeudi 21 septembre 2017

Les silences de l'hiver - Benjamin Murcy

"Le compteur de nos vies y démarre, trace sa route et s’arrête sans nous prévenir. Et le temps d’un dernier soupir, tout se remet à zéro."



Auteur : Benjamin Murcy
Édition : Rebelle
Genre : Drame psychologique
Sortie : 2017
Nombre de pages : 212


Synopsis : "Je m'appelle Olivier et je suis un criminel. Il y a dix ans, j'ai tué un gosse une nuit d'hiver. Accident de voiture sur une route de campagne, pas eu le temps de freiner. Mon père a effacé les traces. Depuis, lui et le spectre du gamin dirigent ma vie. Cette année est différente, ma femme attend notre premier enfant. Sa venue est inacceptable. Mon silence m'étouffe trop. Je n'ai personne à qui parler."


Ma lecture :

Ce livre m'a été envoyé par les éditions Rebelle que je remercie chaleureusement. En lisant le résumé, j'avoue avoir été plutôt curieuse, ne lisant pas particulièrement de drame psychologique habituellement. De quoi sortir de ma zone de confort, c'est parfait !

Dans cette histoire nous allons donc suivre Olivier, hanté par le fantôme d'un petit garçon chaque hiver, qu'il a malencontreusement tué dans un accident de la route 10 ans auparavant. Cet homicide involontaire, camouflé avec l'aide de son père, lui pourri littéralement la vie depuis, au point qu'il ne conçoive absolument pas l'arrivée de son propre enfant.

Parlons tout d'abord du personnage d'Olivier. J'ai ressenti une certaine ambivalence à son égard pendant la majorité de ma lecture. En effet j'étais partagée entre la colère et la compassion.

La colère car Olivier se renferme progressivement sur lui, fou sa vie de couple en l'air, s'apitoie sur son sort et surtout se laisse écraser par son père. La compassion car on apprend à découvrir un homme fragile et attachant, qui a été brisé par cet accident et qui ne sait pas comment sortir la tête de l'eau. Et puis à la fin de l'histoire, je ne voulais plus le quitter.

J'ai trouvé ce drame psychologique très bien construit. C'est une histoire qui fait réfléchir, qui aborde les notions de justice et d'amour, mais également de crainte, de mensonge, de crimes, de tristesse et de dépression.

Un petit page turner pour ma part, car Benjamin Murcy parvient à nous faire ressentir les émotions des personnages. Je me suis laissée embarquer dans cette histoire touchante et poignante, aux côtés de Caroline et Olivier, avec l'envie à chaque nouvelle page qu'un peu de bonheur leur arrive enfin !

Concrètement c'est donc une lecture que je recommande, un livre rapide à lire mais qui fait réfléchir une fois refermé. Une lecture qui nous amène à considérer chaque petits actes de la vie comme pouvant la faire basculer. Un livre qui aborde une thématique complexe, de manière très juste. La fin m'a conquise, mais ne vous attendez pas à une Happy End.

↠ Une lecture touchante et poignante ↞



samedi 16 septembre 2017

La guerre des clans, cycle 1 livre 1 : Retour à l'état sauvage - Erin Hunter

"Ici, on vit dans la nature, en toute liberté. On va où on veut, quand on veut."


Auteur : Erin Hunter
Édition : Pkj
Genre : Jeunesse, Fantasy
Sortie : 2005
Nombre de pages : 306


Synopsis Depuis des générations, fidèles aux lois de leurs ancêtres, quatre clans de chats sauvages se partagent la forêt.
Mais le Clan du Tonnerre court un grave danger, et les sinistres guerriers de l'Ombre sont de plus en plus puissants. En s'aventurant un jour dans les bois, Rusty, petit chat domestique, est loin de se douter qu'il deviendra bientôt le plus valeureux des guerriers..."


Ma lecture

Alors pour cette lecture, je me dois de remercier ma Copinette Justine (Son blog juste ICI) qui m'a motivé comme une folle pour que je lise et découvre enfin les aventures de Rusty. Le premier tome traînait depuis pas mal de temps dans ma PAL, mais à force de l'entendre vanter les mérites de cette saga, j'ai fini par me lancer et ….. Merci Justine, c'est un Coup de CŒUR !

Dans cette histoire, nous découvrons le petit Rusty, chaton domestique, irrémédiablement attiré par la forêt et l'aventure. Il faut savoir avant de se lancer dans cette histoire, que les héros et personnages suivis seront exclusivement nos amis les chats ! Et je crois que c'est l'un des points responsables de mon coup de cœur ! Qu'est ce que ça fait du bien !
Rusty va donc intégrer le clan du tonnerre, et de nombreuses péripéties vont s'en suivre !

J'avoue que déjà, j'ai été captivée par la couverture du livre ! Ce beau petit matou roux ressemble vraisemblablement à mon petit chat (qui est beaucoup moins courageux et agile, je le concède), et les dos du livres font un effet de dingue dans la bibliothèque, formant un joli dessin une fois les livres mis bout à bout. Bref !

Je vais avoir du mal à rédiger cette chronique tant l'histoire m'a plue. Il est difficile dans ces cas là de parvenir à pointer ce que j'ai adoré quand il s'agit d'un tout. Mais essayons avec les personnages.
Ce livre est un livre jeunesse, il est donc rapidement possible d'identifier les "gentils et les méchants" et j'avoue avoir été séduite par toutes les personnalités que l'auteur à donné à ses héros. Mon coup de cœur va à Croc Jaune, cette chatte d'apparence hautaine et aigrie, j'ai réellement adoré son personnage.

L'intrigue de cette histoire m'a vraiment captivée du début à la fin. On y rencontre des clans, de l'action, des complots, et je me suis surtout énormément attachée aux personnages, je ne pensais d'ailleurs pas pouvoir m'y attacher autant. (Mon amour pour les chats y est certainement pour quelques chose, certes).

De réels sentiments m'ont unis à se livres, j'ai même versé quelques larmes au cours de ma lectures. De nombreux frissons m'ont parcourus à de nombreuses reprises, et j'ai adoré vivre cette aventure aux côtés de Rusty, ce petit chat tellement attendrissant et courageux. La plume de l'auteur est complètement addictive, et je n'ai pas eu l'impression de vivre l'aventure avec les chats, je peux vous garantir que j'étais un chat !

Je me réjouis de pouvoir poursuivre cette saga, qui ne comporte pas moins de 24 tomes ! Si vous aimez les chats et les aventures jeunesses certes, mais carrément prenante, je vous conseille mille fois cette saga, c'est un coup de cœur pour moi !


↠ Un coup de cœur ↞

vendredi 8 septembre 2017

Métamorphose, tome 1 : Exorde - Ericka Duflo

"La tête collée contre la vitre, je regardais le paysage sans le voir, perdue dans le brouillard de mes tourments."


Auteur : Ericka Duflo
Édition : Kennes
Genre : Fantastique
Sortie : 2016
Nombre de pages : 383


Synopsis "Adolescente rebelle et obstinée, Senna brave les interdits depuis le décès de sa mère. Elle ne fréquente plus les mêmes amis, rentre tard le soir et se fait souvent renvoyer de l'école. Ses relations avec son père se dégradent. Pourtant, Senna a d'autres inquiétudes : une marque hideuse et boursoufflée s'étale sur son dos, elle entend des voix effrayantes et a parfois l'impression d'être surveillée. Ses écarts de conduite vont l'amener dans un pensionnat en Alaska où elle fera la connaissance de Ian, un garçon aussi beau que sombre, au comportement très étrange. Sa vie va alors prendre une tournure inattendue..."


 
Ma lecture

Après une longue période d'absence, me revoilà enfin pour une nouvelle chronique ! Je souhaite remercier chaleureusement les éditions Kennes pour l'envoie de ce roman. 
J'avoue que j'avais été plusieurs fois intriguée par cette couverture, vue en librairie. C'est avec immense plaisir que je me suis donc lancée dans cette lecture lorsque les éditions me l'ont proposée.

Dans cette histoire, nous allons suivre Senna qui essaye tant bien que mal de garder la tête hors de l'eau depuis le décès de sa maman. Tout lui semble plus compliqué, à l'école, à la maison, et elle va progressivement s'enfermer dans une bulle, et accumuler les bourdes, lui valant un renvoie de son école. 
Senna est alors envoyé dans un pensionnat et des choses étranges vont progressivement se produire, comme par exemple la désagréable sensation d'être observée et suivie, ainsi qu'une drôle de brûlure dans le dos qui ne semble pas vouloir disparaître. 

J'avoue avoir eu quelques difficultés avec la première partie de l'histoire, qui est très longue à se mettre en place. Il s'agit pourtant d'un roman jeunesse, et le livre se lit relativement rapidement. Pour autant, j'ai eu du mal à m'immerger dans l'histoire.
De base, je ne suis pas particulièrement fan des histoires avec des vampires et des loups garou, alors, lorsque j'ai senti venir le coup des créatures surnaturelles, j'ai eu un peu peur.
 Pour autant, Ericka Duflo a réussi à me surprendre. En effet, il ne s'agit pas uniquement d'une histoire avec ces créatures, mais de nombreuses autres font leur apparitions, et c'est la raison pour laquelle j'ai dévoré la deuxième  partie de l'histoire. Il s'agit de la première histoire que je lis, parlant de ce genre de créatures fantastiques, et c'est vraiment ce qui m'a plû : De la nouveauté ! C'est le vrai point positif de ce livre à mon sens.

Parlons ensuite des personnage. Ian est plutôt attachant, mais j'ai eu plus de difficultés avec Senna que j'ai trouvé naïve et peu réactive sur certains points, où je m'imaginais personnellement réagir de manière opposée (mon côté impulsif bonjour !)

J'ai trouvé que l'action décrite en deuxième partie était bien dosée, avec de bonnes révélations qui donnent réellement envie de découvrir la suite de cette saga.  On y découvre des clans de créatures, les conflits entre le "bien" et le "mal" et j'ai beaucoup apprécié les révélations concernant la famille de Senna, même si certaines étaient plutôt prévisible.
La fin de ce premier tome me donne clairement envie de découvrir le tome 2, puisque, à mon sens, c'est maintenant que ça devient vraiment intéressant !

En conclusion, je dirais que ce roman est plutôt innovant et original dans son genre. J'ai passé un bon moment de lecture en compagnie des personnage, malgré la lenteur de la première partie, et je suis impatiente d'en découvrir davantage sur les créatures qui peuplent cette histoire. Je lirai la suite avec plaisir.


↠ Une lecture originale et innovante ↞

mardi 8 août 2017

Une fiancée à tout prix - Stephanie Laurens

"Elle fermait les yeux et semblait captivée par ce baiser, prisonnière de la sensation. Comme il avait voulu qu'elle le fût"


Auteur : Stephanie Laurens
Édition : Harlequin
Genre : Romance, Historique
Sortie : 2017
Nombre de pages : 432


Synopsis "Lorsque sa sœur cadette la presse de se trouver un fiancé, Henrietta est dubitative. L’idée du mariage lui paraît surfaite, et pour cause : elle s’est fait une spécialité de fournir aux jeunes femmes des renseignements sur leurs futurs époux, afin qu’elles ne déchantent pas après leurs noces. Ce rôle, qui lui vaut le surnom de « démarieuse », elle le tient à la perfection ! Même quand elle a la délicate mission d’ouvrir les yeux de son amie Melinda sur le trop séduisant James Glossup, qui ne veut l’épouser que par intérêt. Ce que Henrietta n’avait pas prévu, pourtant, c’est que le prétendant éconduit se retourne contre elle et la menace… à moins qu’elle ne l’aide à retrouver au plus vite une fiancée."



Ma lecture

Avant toute chose, je remercie les éditions Harlequin pour l'envoi de ce service presse au format numérique. Pour ceux qui commencent à me connaitre, vous savez maintenant que je suis friande du genre fantastique, fantasy et jeunesse. Pourtant, cette couverture m'a attirée, et cette romance historique m'a permis de sortir de ma zone de lecture de confort. J'ai plutôt bien aimé ma lecture !

Dans cette histoire, nous allons donc suivre Henrietta, jeune femme de 29 ans, célibataire et surnommée la "démarieuse". Après avoir dissuadé son amie Melinda d'épouser James Glossup, elle se retrouve embarquée dans une série d’événements mondains tels que des bals ou des repas, pour aider ce dernier à trouver sa promise.
Ce qui m'a le plus plu dans cette romance, c'est incontestablement l'époque à laquelle se déroule l'histoire. Je l'avoue, il s'agit de ma première lecture historique, et j'ai adoré courir les bals, rencontrer les aristocrates, être plongée au cœur d'une ambiance londonienne luxueuse avec les fameuses grande robes du 19ème siècle.

La plume de l'auteure favorise également l'immersion dans l'histoire puisqu'elle utilise un vocabulaire et des tournures de phrases en cohérence avec cette période de l'histoire. J'ai trouvé son écriture fluide et plutôt agréable, même si cela demande un temps d'adaptation au début de l'histoire, pour s'habituer et plonger au cœur de cette époque.

Concernant l'histoire, j'ai trouvé qu'elle était longue à démarrer, et j'ai eu du mal à comprendre où l'auteure comptait nous emmener durant la première partie du livre. En effet, Henrietta et James assistent à beaucoup de bals dans l'espoir de trouver la femme idéale pour ce dernier, mais la redondance m'a légèrement lassée à un certains stade. Heureusement, l'histoire prend un tournant différent, et j'ai donc dévoré la deuxième partie de l'histoire, où suspens et enquête font leur apparition.

Concernant les personnages, j'ai beaucoup apprécié les deux protagonistes principaux, Henrietta et James. Henrietta est une femme forte, courageuse, indépendante et altruiste. James quant à lui est mystérieux, un brin séducteur et protecteur.
Je pense que j'ai apprécié les deux personnages de manière égale, grâce à la narration choisie par l'auteure. En effet, nous alternons de points de vues entre ces deux personnages tout au long de l'histoire, ce qui permet de découvrir les deux protagonistes de manière intime, et de s'y attacher davantage.

Pour finir, je dirais donc que j'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie d'Henrietta et James. Une jolie romance née entre ces deux protagonistes, mais l'histoire n'est pas uniquement focalisée sur ce point. J'ai adoré la deuxième partie de l'histoire, plus intéressante et palpitante selon moi. La fin est un peu trop rapide à mon goût, mais clotûre l'histoire, tout en permettant une introduction au second tome.
Toutefois, je ne sais pas si je me laisserai tenter par le tome suivant. L'histoire peut très bien se terminer ainsi.

↠ Une romance historique agréable ↞