mercredi 24 mai 2017

Anna et l'Homme-Hirondelle - Gavriel Savit

Papa, pourquoi se moquent-ils de ce monsieur ?
[...] Parce que, ce n'est pas un homme. C'est un juif."


Auteur : Gavriel Savit
Édition : Robert Laffont Collection Seghers
Genre : Historique
Sortie : 2017
Nombre de pages : 252


Synopsis : "6 novembre 1939, Cracovie. Un million de soldats en marche et mille chiens aboyeurs, un endroit de peur et de froid où il ne fait pas bon grandir. Anna a sept ans quand son père, professeur à la faculté, se rend à une convocation des autorités allemandes, puis disparaît. Seule et à la rue, Anna rencontre alors l'Homme-Hirondelle, un grand et étrange personnage qui parle toutes les langues – même l'oiseau. D'instinct, elle est prête à lui confier sa vie. Avec des mots et des images simples, il lui explique la guerre. Comment y survivre. Un long voyage va commencer pour eux, à travers champs et forêts, pour échapper aux forces nazies et soviétiques. Mais dans un monde devenu fou, tout peut se révéler dangereux. Et l'Homme-Hirondelle aussi..."




Ma lecture : 

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les éditions Robert Laffont pour l'envoi de ce livre. Ayant adoré "La voleuse de livres" de Markus Zusac, j'avais beaucoup d'attente concernant ce livre, qui est annoncé comme étant dans la même lignée. je ressors assez mitigée de ma lecture. Globalement j'ai beaucoup aimé, voir même adoré certains points, mais d'autres aspects m'ont quelque peu dérangé.

Commençons par l'histoire. Nous allons donc suivre Anna, qui se retrouve orpheline du jour au lendemain et se lance dans une sorte de marche infinie, de fuite, en compagnie de Monsieur Hirondelle, en plein cœur de la seconde guerre mondiale. Cet homme mystérieux qui parle aux oiseaux devient donc un deuxième papa d’adoption pour Anna.

Ce qui m'a particulièrement plu dans un premier temps, c'est la manière dont la guerre est expliquée à cette petite fille. Ce livre est très poétique, le discours employé par Monsieur Hirondelle est bourré de métaphores, qui nous permettent de visualiser la guerre, de se la représenter avec une âme d'enfant.
 De plus, j'ai beaucoup aimé les personnages. L'histoire se déroule sur plusieurs années, ce qui nous permet de voir Anna grandir, de la voir évoluer dans sa manière de penser, mais également de s'attacher à Monsieur Hirondelle, qui est un homme plutôt froid et pleins de mystères.

J'avoue avoir tout de même plus accroché avec la deuxième partie du roman, où un troisième protagoniste fait son entrée, mais également où une révélation bouleverse le cours de l'histoire. Il faut tout de même savoir que ce livre est centrée sur la survie et le voyage, ce n'est pas un livre d'action, vous n'aurez pas de gros rebondissements et c'est peut être ce qui m'a manqué pour être immergée davantage dans l'histoire. J'avais envie d'en apprendre plus, d'être confronté aux nazies, aux soviétiques, je me suis parfois sentie trop seule, dans cette longue marche sans fin aux côtés de l'homme Hirondelle. Le danger m'a manqué !

Concernant la plume, je l'ai trouvé poétique mais parfois complexe. Il y a énormément de descriptif et de narration, qui m'ont parfois fait perdre le fil de ce que j'étais en train de lire. Beaucoup de détails sur des choses qui a mon sens n'avait pas tellement d’intérêt et puis, tout à coup, une grosse révélation en une ligne ! J'avoue avoir été décontenancé, et je suis parfois restée sur ma fin à plusieurs reprises.

Dernier point, la fin. Et là je dois dire que je n'ai pas tout compris, je m'explique. Il doit me rester une vingtaine de questions en tête. Je trouve que l'auteur aurait pu apporter plus de réponses, car lorsque j'ai refermé ce livre, je me suis dis "mais POURQUOI ?" et c'est relativement frustrant. Il y a pourtant un épilogue, mais j'aurais voulu en apprendre plus sur les personnages, sur leurs actes et leur personnalité.

Globalement vous l'aurez compris, j'ai passé un agréable moment de lecture. J'ai beaucoup aimé l'intrigue et les personnages, même si je regrette ce manque d'explication, les personnages méritaient d'être creusés davantage. J'ai apprécié voyager aux côtés de ces protagonistes, les voir évoluer et grandir. C'est une belle histoire, touchante que je conseille si vous ne cherchez pas obligatoirement de l'action dans vos lectures.


↠ Une lecture touchante ↞

 


samedi 20 mai 2017

Les brumes de Grandville, tome 1 : Monotropa Uniflora - G. Finaz de Villaine

"Je ne crois pas au hasard. Quand il y a une alchimie entre deux êtres, deux âmes, rien ne peut les séparer. Rien n'existe plus autour d'eux. Le passé s'annule, le présent devient leur éternité."

Auteur : G. Finaz de Villaine
Édition : Frenchpulp
Genre : Romance
Sortie : 2017
Nombre de pages : 341


Synopsis : "1919. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, Apollonie devient professeur de musique. Belle, libre et déterminée, la jeune orpheline découvre la vie au château de Grandville. Elle ne tarde pas à faire la connaissance du fils de la Comtesse, le magnétique et mystérieux Hector, dont la beauté n’a d’égale que le cynisme. Apollonie, encore troublée par cette rencontre, tombe sous le charme indécent d'une voix mystérieuse sortie des ombres"

Ma lecture : 

Je remercie tout d'abord les éditions Frenchpulp pour l'envoi de ce livre. J'avoue que je n'avais pas particulièrement d'attente par rapport à cette lecture, le résumé m'intriguait mais sans plus, mais j'ai tout de même eu envie de le lire pour sortir de ma zone de confort. J'ai été servie, et mon dieu, GROSSE SURPRISE ! J'ai adoré ma lecture, en partie parce que je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire


Dans cette histoire, nous allons donc suivre Apollonie jeune fille orpheline, au lendemain de la première guerre mondiale qui va devenir professeur de musique pour deux jeunes filles, dans la demeure de Grandville. Et puis on fait rapidement la connaissance d'Hector, le fils de la comtesse, qui rentre de la guerre, un jeune homme irrésistiblement beau, mais absolument imbuvable. La guerre semble l'avoir totalement transformé.

Au niveau des personnages, je les ai tous adoré ! Les deux sœurs sont de vrais pestes et c'est pour ça qu'on les apprécie, la comtesse est très attachante malgré son autorité, elle m'a un peu fait penser au professeur MacGonagall dans Harry Potter, que j'adore ! Apollonie quant à elle est une jeune femme avec du caractère, mais réfléchie et intelligente. Et puis Mathilde la femme de chambre est unique, drôle, loyale, spontanée, petit coup de cœur pour ce personnage.

En réalité, je ne sais pas vraiment comment vous rédiger un avis complet sur ce livre, par peur de vous en dire trop, car je m'attendais à une simple romance historique, et je peux vous dire que c'est tellement plus que ça ! 
Je me suis vraiment attachée aux personnages, et j'ai vécu chaque rebondissement aux côtés d'Apollonie, en ressentant ses émotions et ses peurs. La plume de l'auteure m'a conquise, c'est un véritable page-turner, j'ai littéralement dévoré ce livre !

Mon avis se doit d'être succin, car cette histoire mérite que vous plongiez dedans sans savoir la tournure des événements à l'avance !

Ce livre c'est de l'amour, de l’amitié, du fantastique, du mystère, des complots, je ne m'attendais absolument pas à ce genre d'histoire, et l'intrigue est finalement complètement dingue ! L'auteure m'a embarquée là où je ne pensais pas du tout aller, et je lui tire mon chapeau pour cela. 
J'aimerais vraiment que vous lisiez ce livre, ce n'est pas un coup de cœur, mais c'est incontestablement ma plus grosse surprise littéraire depuis très longtemps ! Je me languis de découvrir la suite de cette histoire qui s'annonce vraiment prometteuse !

↠ Une excellente surprise ↞



samedi 13 mai 2017

TAG "Si j'étais..."


Salut les Lecteurs ! Je reviens aujourd'hui pour le TAG du portrait Chinois livresque ! 
(Merci Alexandra pour le TAG ♥)

Si j'étais ... : 

➼ Un livre : Sans hésitation aucune, je choisi "Une braise sous la cendre" de Sabaa Tahir, qui a été un énorme coup de foudre pour moi en 2016. Ce livre est une merveille que je vous conseille absolument !!




Une couverture : Très difficile de choisir, mais je trouve les couvertures des chroniques lunaires de Marissa Meyer absolument sublimes, en particulier celle du troisième tome, Cress, qui est ma préférée !


➼ Une maison d'édition : Je ne citerai pas une, mais trois maisons d'éditions : PKJ, Lumen et Robert Laffont ♥

➼ Un auteur : J'ai découvert Pierre Bottero récemment avec "Les âmes croisées" qui a été un énorme coup de cœur, aussi bien pour l'histoire que pour l'auteur. J'ai donc envie de lire absolument toutes ses œuvres, et je sais d'avance que je vais me régaler ! (J'avoue que je l'ai choisi aussi pour la petite ressemblance avec Jason Statham qui est mon acteur favoris mais chuuuut)


➼ Un Bestseller : Je vais citer Eragon, de Christopher Paolini. Cette saga est tout simplement dingue, bourrée d'aventure, de péripéties, de dragons et de créatures en tout genre. C'est une saga à lire et à relire, que je vous conseille absolument ! Si ce livre a une place particulière dans mon coeur, c'est également parce que c'est grâce à lui que je suis sur bookstagram aujourd'hui (Le tome 1 est d'ailleurs actuellement à gagner sur mon compte instagram Hihi)



➼ Un personnage féminin : J'ai longuement hésité avec Laia de "Une braise sous la cendre" que j'avais complètement surkiffé ! Et puis j'ai finalement opté pour Liesel, de "La voleuse de livres" de Markus Zusac. C'est une jeune fille courageuse, sensible, tolérante et passionnée de lecture !



➼ Un personnage masculin : J'ai choisi Olly, pour qui j'ai complètement craqué dans ma lecture de "Everything, everything"


➼ Un marque page : Du disney ou du Harry Potter fait très bien l'affaire Ahah !

➼ Un résumé/ Une quatrième de couverture : J'ai choisi sans hésitation une de mes dernière réceptions des Editions Hachette, "Destiny" de Cecelia Ahern. Ce livre me tente tellement, l'histoire à l'air absolument géniale !!


"Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?"


➼ Un accessoire de lecture : Pour moi il n'y a ni thé, ni chocolat chaud pendant mes lectures, juste moi, mon chat et une bougie qui brûle !

➼ Une booktubeuse : J'apprécie énormément de booktubeur, mais si je ne doit en citer qu'un, il est évident qu'il s'agit de Audrey "Le souffle des mots"

➼ Une saga : Je ne vais pas faire dans l'originalité, mais je ne peux pas faire ce genre de TAG sans mentionner Harry Potter bien sur ! Cette saga restera pour moi la meilleure jamais écrite !


➼ Un classique : N'étant pas très friande du genre Classique en littérature, je vais plutôt détourner le terme en classique, dans le sens indispensable pour moi, et je citerai donc la trilogie du Seigneur des anneaux de J.R.R Tolkien qui est dans ma bibliothèque, mais que je n'ai pourtant toujours pas lu !



Voila ce TAG est à présent terminé, j'espère sincèrement qu'il vous aura plu ! Je ne TAG personne et tout le monde à la foi ! N'hésitez pas à me donner le lien de vos réponses  si vous faites ce TAG, ou à me les écrire directement en commentaire, je suis très curieuse ! 

Je vous retrouve très vite pour un prochain article, et en attendant je vous souhaite de très belles lectures ♥